Vous êtes ici

Jour 5 : Macky Sall s’engage à accélérer le développement de Matam
Macky 2019 —
07 fév 2019

Macky Sall, candidat de Benno Bokk Yaakar a été accueilli en grande pompe à Matam. Il a promis de faire plus pour Matam en termes de réalisations. « Nous allons accélérer  le développement de Matam », a-t-il lancé lors du meeting qu’il a animé dans cette partie du Fouta. La rencontre qui a eu lieu au stade municipal a drainé un monde fou. Satisfait de cette mobilisation, le président sortant Un aéroport international sera construit à Ourossogui. A partir de 2020, la compagnie Air Sénégal démarrera des vols quotidiens Dakar-Matam comme elle fait pour l’axe Dakar-Ziguinchor », a déclaré le chef de l’Etat sortant.

Le président sortant a dit que la riziculture sera développée dans la région de Matam. Il a rappelé les efforts réalisés par son gouvernement pour accompagner cette région qui a été, « oubliée ».

« Matam qui a été oublié sur tout.  La région a été laissée en rade sans infrastructures de communication.  Avec le Linguère-Matam, Linguère-Daara, Daara- Touba, Ila-Touba Dakar, il est possible maintenant de prendre le petit déjeuner à Dakar et de déjeuner à Dakar. La route, Ndioum-Ourossogui est en construction.  Cette route continuera jusqu’à Bakel  et va aussi relier Bakel et Tambacounda », a déclaré le président Sall. Le candidat de Bby a poursuivi : « ce sont 355 km de route pour plus de 275 milliards de Fcfa ».

Il a dit que son gouvernement a beaucoup fait dans le domaine de l’agriculture. Selon lui, le gouvernement a déroulé des programmes importants qui ont permis à la région notamment les départements de Matam et Kanel d’avoir des casiers et de développer la riziculture. « Avec la coopération indienne, nous aménagerons 30 000 hectares supplémentaires, avec la possibilité d’avoir deux saisons avec des rendements de 10 tonnes à l’hectare », a-t-il souligné. A en croire le président sortant, ce programme va donner 600 000 tonnes de riz par an. « Cela montre que l’accent est mis sur le développement de l’agriculture au de-là du programme de désenclavement avec  la construction de la route Ndioum-Thilogne pour 47,3 milliards de Fcfa, Thilogne-Ourossogui pour  45,8 milliards de Fcfa. Il y a aussi la route Hamady Ounaré, Fadiara-Bakel qui a été engagée », a dit le président sortant.

Macky Sall s’est réjoui de l’unité des responsables locaux. Il a estimé que la dynamique unitaire réussie à Matam doit inspirer les autres départements. « La politique c’est l’addition. Il faut bannir la soustraction et promouvoir l’addition et la multiplication. L’unité doit transcender et dépasser les querelles   entre personnes », a-t-il affirmé. Aujourd’hui, a ajouté le candidat de Bby, « le seul enjeu qui vaille  c’est de vous  mettre debout, uni pour une victoire éclatante  au premier tour. Après ce combat, bien sûr, nous sommes des humains, nous pouvons revenir à nos habitudes ». Il a remercié les responsables de l’Alliance pour la République, notamment ceux de la Diaspora qui ont fait le déplacement pour battre campagne.

Répondant aux critiques de l’opposition, le président sortant a souligné que personne n’attaque son bilan. « Mes adversaires ne parlent que de la justice avec des critiques. C’est la justice qui est là depuis l’indépendance. Les magistrats ne sont pas des politiques. Ce sont des fonctionnaires qui jugent au nom du peuple sénégalais », a-t-il laissé entendre.

 

Apr Com.